SICTOM du Hurepoix

Communiqué spécial

Communiqué de Presse 

Depuis plus de 8 mois le SICTOM vit une tentative de déstabilisation jamais observée au sein d’une collectivité. Depuis plus de six mois, le SIREDOM annonce que notre syndicat va disparaitre par fusion avec cette entité.

Dans la soirée du jeudi 23 février, plus de 66 délégués, représentants de communes, Maires mais aussi Présidents d’EPCI, se sont réunis au siège pour analyser de manière factuelle la situation et les choix à faire.

L’étude comparative réalisée par la communauté de communes du Pays de Limours confirme la bonne gestion de notre syndicat de collecte puisque le cout de cette collecte est 30% moins cher qu’un syndicat voisin et qui est pourtant plus urbain. Le cout du traitement est par contre beaucoup plus cher pour des motifs judicaires connus.

Il ressort de cette réunion, de manière unanime que :

  • la seule préoccupation des élus est l’intérêt du citoyen et du service apporté à court mais surtout à long terme ;
  • toute décision prise sans maitriser l’ensemble des éléments pourrait être préjudiciable ;
  • si les élus subissent une pression forte pour une fusion avec le SIREDOM, ce n’est pas une fatalité ou, en tout cas, la seule solution.

Les élus unanimes ont demandé à ce que tous les cas de figures soient étudiés en mettant en perspective, la baisse annoncée de 30% au moins des couts de traitement de l’usine Ouarville d’ici à 2020.

Ainsi le président et le bureau du SICTOM sont mandatés pour étudier différents scénarii, à savoir le statu quo, une fusion avec le SIREDOM et, dans un principe de cohérence, les délégués estiment que la fusion qui semblerait la plus pertinente serait celle du SIREDOM et du SITREVA - qui sont deux syndicats aux compétences strictement  identiques, à savoir le traitement.

Les délégués considèrent donc tout projet comme prématuré, et souhaitent s’accorder du temps afin que des analyses soient faites. Ils invitent Madame la Préfète à entendre ce choix collégial.

Ils actent également que certaines communes de l’Etampois souhaitent émettre une délibération refusant la décision de fusion avec le SIREDOM.

Le Président

Christian SCHOETTL